UTOPEEL

Chez Peel, on a les pieds sur Terre et le regard au loin. Nous participons régulièrement à des concours et autres appels à projets.

Concours Europan 10 – site de l’Isle d’Abeau – projet pré-selectionné

bw

Le projet consiste en la « colonisation polychrome » d’un site existant, le lieu-dit, « domaine de Champoulant » de l’Isle d’Abeau, vécu comme un fragment pris dans un territoire beaucoup plus large. Il propose une relecture « ludique » du site qui évolue en fonction du temps, des saisons, de la végétation. L’enjeu est d’amener une dynamique et une nouvelle densité autour de la gare, tout en permettant de développer autant que possible les individualités et les usages. La colonisation se fait dans le temps, par étapes, et, progressivement elle tisse des liens dans le site. Le projet devient prétexte à l’invention d’une « urbanité nouvelle » dont la qualité réside dans la vie sociale. Pour cela, c’est l’individu qui est mis au premier plan par la richesse qu’il amène en investissant les lieux, en donnant les « couleurs » aux espaces qu’il habite.

Travail de recherche – laboratoire CRESSON

recherche

Ce mémoire de recherche s’inscrit dans la continuité des travaux du laboratoire CRESSON portant sur la perception et la conception des ambiances architecturales et urbaines. Ici, nous faisons l’hypothèse que la notion de porosité est source de qualités d’habitabilités des milieux denses et souhaitons alors faire émerger les configurations sensibles de porosités dans ces villes. Après s’être situer sur le débat actuel de la densité, nous nous appuyons sur 24 expérimentations singulières que nous avons vécu dans des tissus vernaculaires comme dans des propositions modernes ou contemporaines. Cette étude nous permet de mettre en avant certains invariants d’ambiances que nous regroupons en cinq principes génératifs : l’angle, le rétrécissement, la brèche, le palier, l’alcôve. Dans une dernière partie, nous extrapolons ces principes dans le village vinicole de Cornas.

Abri Perché en bois, métal, et polycarbonate

bw

Le projet consiste en la mise en œuvre de 2 plateaux désaxés, qui s’articulent entre les branches d’un arbre et s’oriente sur la mare avoisinante. Le premier plateau est laissé libre est sert de terrasse extérieur, véritable petit promontoire sur la campagne environnante. Le second plateau est fermé par un petit volume de maison en bois et polycarbonate. Une porte coulissante est imaginée en polycarbonate rouge, une vieille fenêtre chinée permet une ventilation naturelle. Des lames de bardage bois sont remplacées par du polycarbonate teinté qui colore l’intérieur.